Accompagner
mon enfant

ÉCOLE PRIVÉE CATHOLIQUE : LES RÉPONSES À VOS QUESTIONS

pour BIEN PRÉPARER LA RENTRÉE DE VOTRE ENFANT DANS SON ÉCOLE PRIVÉE, NOUS PROPOSONS DE RÉPONDRE AUX QUESTIONS LES PLUS RÉCURRENTES QUE SE POSENTS LES PARENTS.

Notre moteur de recherche vous permet de repérer facilement et rapidement l’établissement le plus proche de chez vous (école, collège, lycée ou enseignement supérieur), grâce à une carte interactive et une série de filtres.
Rendez-vous ici

OUI, les écoles privées de l’Enseignement privé catholique des Côtes d’Armor ne sont pas soumises à la carte scolaire. Chaque famille est donc libre d’effectuer une demande d’inscription dans l’établissement de son choix.

Vous trouverez la liste et les coordonnées de tous les établissements sur notre moteur de recherche. Les inscriptions se font directement auprès de l’établissement choisi, qui vous guidera dans toutes vos démarches.

La plupart des écoles du premier degré (maternelle et élémentaire) des Côtes d’Armor organisent leurs journées portes ouvertes à la même date. Vous trouvez l’information sur notre site internet. En 2021, elles sont prévues le vendredi 16 avril au soir ou le samedi 17 avril matin.

Les collèges et lycées privés costarmoricains organisent leurs portes ouvertes de façon autonome. Vous trouverez les dates de ces journées dans chaque fiche d’établissement mis en ligne sur ce site, dans notre moteur de recherche ou en téléchargeant les documents suivants :

Liste des portes ouvertes dans les collèges 22
Liste des portes ouvertes dans les lycées 22

Les établissements de l’Enseignement privé catholique permettent de suivre les enfants sur l’intégralité de leur scolarité, de l’école maternelle aux formations post-bac :

  • Écoles, Collèges, Lycées (enseignement général, technologique, professionnel et agricole)
  • CAP, BEP, Bac Professionnels, technologiques et agricoles, apprentissage
  • Formations supérieures : classes préparatoires, BTS, licences professionnelles

 

Plusieurs cursus universitaires sont également proposés à l’Université Catholique de l’Ouest (UCO) de Guingamp : guingamp.uco.fr/fr

NON. Les établissements privés catholiques sont associés à l’État par contrat, par lequel ils s’engagent à mettre en œuvre les programmes de l’Éducation Nationale. Toutes nos écoles préparent les élèves aux examens et diplômes officiels.

Le contrat signé avec l’État permet aux établissements de l’Enseignement privé catholique de percevoir une contribution financière destinée  à financer :

  • les dépenses spécifiques à chaque établissement et/ou au projet pastoral
  • les dépenses d’investissement et de rénovation des bâtiments scolaires

 

L’acte d’enseigner est gratuit (maîtres salariés de l’État, apports territoriaux (mairie, Conseil départemental, Conseil régional)).

L’inscription à l’école en tant que telle est gratuite. La participation financière des parents (cf. question précédente) est appelée « contribution des familles ». Le montant de cette contribution est fixé par chaque établissement et est communiqué aux familles lors de l’entretien d’inscription. À noter qu’en Côtes d’Armor, les contributions sont particulièrement peu élevées afin de permettre l’accueil de tous, quel que soit son niveau de revenus. Si chaque établissement est libre de fixer la contribution des familles, les orientations de l’Enseignement privé catholique préconisent 25 € par mois et par élève pour les écoles maternelles et élémentaires.

À savoir : les élèves de l’Enseignement privé catholique bénéficient des mêmes bourses et aides sociales et dans les mêmes conditions que les élèves de l’Enseignement public.

Les enseignants titulaires sont tous formés au sein des instituts supérieurs de l’Enseignement Catholique (Ifsec). Cette formation est reconnue par l’État. Le concours et le diplôme d’enseignant de l’Enseignement privé catholique sont identiques à ceux de l’Enseignement public. Les professeurs sont rémunérés et inspectés par l’État. Le recrutement est réalisé par la Direction de l’Enseignement catholique et par un collège de chefs d’établissements et organisé par le service Devenir Enseignant de la Direction de l’Enseignement catholique.

Ce service apporte une assistance aux établissements pour le recrutement des  professeurs suppléants (remplaçants), titulaire au minimum d’un bac+3.

Ainsi qu’il est mentionné dans les statuts de l’Enseignement catholique, l’école catholique est avant tout une communauté éducative composée des élèves et étudiants, des parents et des professionnels (enseignants et éducateurs, salariés et bénévoles, animateurs pastoraux, personnels d’administration et de service), qui prennent tous part à l’accomplissement d’une même mission éducative.

Les parents sont donc de vrais acteurs de la vie de l’établissement, notamment par le biais des associations de parents d’élèves (APEL). Les parents s’engagent dans le projet de leur établissement et contribuent ainsi à créer un dialogue entre les familles et le corps enseignant. Par leurs initiatives, ils « concourent à la vitalité et à l’animation des communautés éducatives » (extrait de l’art. 298 des statuts).

NON, bien sûr. Les écoles de l’Enseignement privé catholique sont ouvertes à tous, sans distinction quelconque. Des élèves de toutes confessions fréquentent nos établissements. Le respect de la liberté de conscience et l’ouverture à tous les publics sont des engagements de l’école catholique. Mais elle reconnaît également la dimension spirituelle de chaque individu.

Ainsi, en parallèle du programme officiel et en fonction de son projet éducatif, un établissement peut proposer aux élèves plusieurs temps d’animation pastorale de différents types : un enseignement de culture religieuse, un enseignement de la culture chrétienne (catéchèse), ou des temps de réflexion et de célébration.